ANGLETERRE/ EN PLEIN CONFINEMENT, DES POLICIERS TENTENT D’EMPECHER UN SERVICE DE BAPTEME DANS UNE EGLISE DE LONDRES

ANGLETERRE/ EN PLEIN CONFINEMENT, DES POLICIERS TENTENT D’EMPECHER UN SERVICE DE BAPTEME DANS UNE EGLISE DE LONDRES

Les forces de l’ordre ont tenté d’empêcher une église évangélique d’effectuer un service de baptême en violation des restrictions nationales de confinement pour cause de coronavirus, le dimanche 15 novembre dernier dans le nord de Londres. En effet, une trentaine de fidèles a été dénombrée pour l’accomplissement dudit service à l’église Angel.

Le pasteur Regan King, 28 ans, a dit qu’il voulait accomplir le baptême en défiant les restrictions parce qu’il “servait un plus grand bien”.
Deux fourgons de police et une voiture de police étaient garés devant le bâtiment de l’église Mount Zion Hall à Clerkenwell, tandis qu’environ quatre policiers se sont arrêtés à l’entrée pour empêcher les gens d’entrer.

«On nous a dit de ne pas avoir de baptême et la police a commencé à empêcher les gens d’entrer dans l’église, alors nous avons décidé de prendre d’autres mesures», a déclaré le pasteur.

Il a dit qu’il y avait 20 personnes ici au départ et qu’il est passé à environ 30.
Interrogé sur les raisons pour lesquelles il avait décidé de violer les restrictions, le Pr. King a répondu: “Parce que je crois que nous servons un bien plus grand. Nous avons un bien plus grand que toute autre chose.” Se référant à la présence policière, il a dit que ce n’était pas quelque chose qu’il voulait.

«C’est un service essentiel que nous fournissons. Il s’agit d’aimer notre prochain, et vous pouvez parler à plusieurs personnes ici qui sont extrêmement vulnérables, sans abri ou sur le point d’être très isolées », a-t-il assené.

La police a autorisé 15 personnes à rester à l’intérieur de l’église, tandis que 15 autres ont participé à un service extérieur à proximité avec distance sociale.

Un homme de 22 ans de Lambeth, qui a assisté au service en plein air, mais a refusé d’être nommé, a affirmé : “Bien que les restrictions permettent aux gens d’aller au supermarché pour acheter de la nourriture, je pense que la nourriture spirituelle doit également être considérée.” Il a ajouté que pendant le service en plein air, les fidèles ont prié pour “la police, la presse et les personnes qui voulaient mettre fin à la réunion”.

Google+ Linkedin